Pinault Collection

Parallèlement à ses activités d’entrepreneur, François Pinault a réuni depuis près d’une cinquantaine d’années une collection d’art contemporain parmi les plus importantes au monde. Elle constitue un ensemble unique de plus de 10 000 œuvres de près de 400 artistes, issus de toutes les générations et scènes artistiques, des figures reconnues aux plus émergentes.

L’ensemble est désormais regroupé dans Pinault Collection, dont l’activité se déploie autour de plusieurs axes : une activité muséale à Venise et à Paris, un programme d’expositions hors les murs et le développement d’initiatives en faveur de la création artistique et de la promotion de l’histoire de l’art.

LES MUSÉES

L’activité muséale de la Collection Pinault a commencé en 2006 avec l’ouverture à Venise du Palazzo Grassi, restauré par Tadao Ando, suivie en 2009 par l’inauguration de la Punta della Dogana, réhabilitée par le même architecte, et enfin le Teatrino en 2013. 

En 2016, Pinault Collection a obtenu la concession de la Bourse de Commerce, à Paris, dont le réaménagement a été une nouvelle fois confié à Tadao Ando, en collaboration avec Lucie Niney et Thibault Marca de l’agence NeM, et l’architecte en chef des Monuments historiques Pierre-Antoine Gatier.

La Bourse de Commerce a ouvert ses portes en 2021, complétant ainsi le pôle muséal de la Collection.

Les musées

  • Bourse de commerce

    Paris

  • palazzo grassi

    Venise

  • punta della dogana

    Venise

LA COLLECTION HORS LES MURS

Les œuvres de la Collection font régulièrement l’objet d’expositions en France et à travers le monde. Elles ont ainsi été présentées à Paris, Moscou, Lille, Essen, Stockholm, Monaco, Rennes, Beyrouth, Séoul, Dinard, Rouen, Dunkerque, Marseille ou encore Tourcoing. Sollicitée par des institutions publiques et privées du monde entier, la Collection Pinault mène une politique soutenue de prêts de ses œuvres et s’associe avec différents musées dans le cadre d’acquisitions d’œuvres d’art.

LA RÉSIDENCE D’ARTISTES À LENS

La Collection Pinault s’est associée à la région des Hauts-de-France et à la Ville de Lens pour créer une résidence d’artistes dans l’ancienne cité minière de Lens.

Lieu de vie, lieu de travail, doté d’une bourse mensuelle, la résidence d'artistes permet, durant toute une année d’offrir un cadre et un temps à la pratique artistique dans un lieu équipé pour la création.

Depuis sa création en 2016, 7 artistes y ont été accueillis:
- Melissa Dubbin et Aaron S. Davidson (2016) ;
- Edith Dekyndt (2017) ;
- Lucas Arruda (2018) ;
- Hicham Berrada (2019) ;
- Bertille Bak (2019-2020) ;
- Enrique Ramirez (2020-2021) ;
- Melik Ohanian (2021-2022) ;
- Benoît Piéron (2022-2023).

LE PRIX PIERRE DAIX

En hommage à son ami l’historien Pierre Daix, disparu en 2014, François Pinault a créé le Prix Pierre Daix qui distingue chaque année un ouvrage d’histoire de l’art moderne ou contemporain.

Depuis 2015, le prix a récompensé successivement :

- Yve-Alain Bois pour le premier volume du catalogue raisonné de l’œuvre d’Ellsworth Kelly, aux éditions Cahiers d’Art, et Marie-Anne Lescourret pour Aby Warburg ou la tentation du regard , aux Editions Hazan.
- Maurice Fréchuret, pour Effacer. Paradoxe d’un geste artistique », aux Presses du Réel
- Elisabeth Leibovici pour Ce que le sida m’a fait – Art et activisme à la fin du XXe siècle, aux éditions JRP|Ringier, en coédition avec la Maison rouge – Fondation Antoine de Galbert.
- Pierre Wat pour Pérégrinations. Paysages entre Nature et Histoire, aux éditions Hazan. -
- Rémi Labrusse pour Préhistoire. L’envers du temps, aux éditions Hazan,
- Pascal Rousseau pour Hypnose. Art et hypnotisme de Messmer à nos jours, aux éditions des Beaux-Arts de Paris, en coédition avec le Musée d’Arts de Nantes,
- Germain Viatte pour L’envers de la médaille, aux éditions L’Atelier contemporain.